Que peut-on faire après le Double Cursus ? Le choix est large : Masters juridiques, Masters scientifiques, Grandes Ecoles…

Pour répondre à cette question plus précisément, nous allons revenir sur le parcours d’anciens. Nous ouvrons avec Natan, de la première promotion Droit/Sciences (et ancien Vice-Président de notre association). Il a décidé de continuer sur un autre double diplôme, cette fois entre l’UPMC et Sciences Po.

 

1. Que faisais tu avant le Double Cursus ?

Avant le double cursus sciences et droit, j’étais lycéen en Normandie à Caen. J’ai eu mon bac S avec mention bien. J’étais un scientifique un peu contrarié, j’avais de très bonnes notes en sciences mais j’appréciais bien plus les matières littéraires. J’étais candidat pour aller à Sciences Po, on m’a proposé ensuite le double cursus de Licence Sciences et Droit qui allait se créer, j’ai accepté. L’idée d’aller en prépa me rebutait un peu, alors un double cursus en fac de sciences et en fac de droit m’a pleinement convenu. Faire deux formations très différentes en même temps, pousser plus loin les sciences et découvrir un nouveau monde, le droit, m’a enthousiasmé.

 

2. Que fais tu maintenant ?

Après le double cursus de licence Sciences et Droit, j’ai continué dans un autre double cursus en master de Sciences et Politiques de l’Environnement à Sciences Po et toujours à l’Université Pierre et Marie Curie. L’approche pluridisciplinaire de cette formation et mon goût pour les enjeux environnementaux ont dicté ce choix que je ne regrette pas. Ce master est une formation unique qui permet d’avoir des connaissances à la fois de sciences exactes et de sciences sociales sur tous les enjeux de l’environnement et du développement durable. Aujourd’hui, je n’ai pas tout à fait fini ce master car j’effectue une année de césure pour faire des stages professionnels.

 

3. Le double cursus s’est-il révélé un avantage ? Pourquoi ?

Oui, autant d’un point de vue académique que personnel. Mon programme de master était pleinement la poursuite de cette double formation. Pour y accéder, il fallait une formation scientifique et ma formation en droit est un vrai plus pour la formation pluridisciplinaire de Sciences Po. D’un point de vue personnel, j’ai pu m’épanouir en ayant toujours des choses très différentes à faire : rien de tel qu’un exercice de maths après une fiche d’arrêt de droit ! Curieux et indécis dans mes choix d’orientation, cette double formation me laissait ouvert un très grand nombre de portes.

 

4. Un conseil à donner aux lycéens et étudiants ?

Surtout, ne pas avoir peur de se tromper. La première année après le bac est faite pour se tester, voir ce à quoi on est le plus fait, quitte à changer d’avis et tout recommencer. Trouver le domaine qui nous passionne au moment où on le fait, n’est pas facile et demande du temps mais c’est le seul moyen de réussir pleinement dans la voie que l’on choisit. Si vous êtes intéressé par le double cursus, c’est que vous êtes (positivement) indécis : droit, sciences, les deux… Le double cursus droit et sciences permet d’explorer les deux domaines à la fois, de choisir une des deux licences pendant le cursus ou, après un travail acharné, obtenir les deux licences en seulement trois ans, tout en ayant une expérience (forcément enrichissante) à l’étranger. C’est une incroyable chance.

 

Merci beaucoup à Natan pour sa contribution ! Il a également réalisé une “Fiche Formation” dans l’espace étudiant pour donner des conseils aux autres Droit/Sciences souhaitant rejoindre cette formation.
Crédit image à la une : Radio France / Hélène Combis-Schlumberger

Que fais tu après le DC ? Le Double Master SPE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *